Le secteur de la rénovation résidentielle comporte ses particularités, notamment en ce qui concerne la vente, l’installation et la réparation de :

  • portes et fenêtres;
  • isolants thermiques;
  • couvertures ou revêtements extérieurs d’un bâtiment.

Vous travaillez dans l'un de ces domaines? Retenez ceci : dès qu’une vente est conclue chez le consommateur, il s’agit de commerce itinérant. Que le client vous ait demandé de vous présenter chez lui ou que vous y soyez allé de votre propre chef n’a pas d’importance.

Conclure une vente chez le consommateur : un exemple

M. Giroux s’est rendu à votre commerce pour se renseigner. Il souhaite remplacer la porte d’entrée de sa maison. Vous l’informez de vos produits, puis vous lui laissez votre carte professionnelle.

Quelques jours plus tard, M. Giroux vous téléphone. Vos produits l’intéressent : il vous demande de vous rendre chez lui. Vous allez donc à son domicile, où il signe un contrat pour l’achat et l’installation d’une nouvelle porte.

Vous vous êtes présenté chez ce client à sa demande. En temps normal, cela ne serait pas considéré comme du commerce itinérant. Mais comme il est question de rénovation résidentielle concernant la vente et l’installation d’une porte, il s’agit de commerce itinérant.


Dernière modification : 11 janvier 2018

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.