Vous faites du porte-à-porte? Ou vous faites des ventes dans un kiosque installé dans la rue ou au centre commercial? Vous êtes un commerçant itinérant. Votre commerce doit avoir un permis de l’Office de la protection du consommateur.

Le commerçant itinérant fait des ventes ou sollicite des consommateurs dans le but de faire une vente ailleurs qu’à l’endroit où son commerce est établi.

Demander la permission de passer chez un consommateur

Téléphonez-vous à des consommateurs pour avoir l’autorisation de passer chez eux? Si vous concluez une vente à la suite d’un tel appel, vous faites du commerce itinérant.

Aller chez un consommateur à sa demande

Un consommateur vous demande d’aller chez lui pour avoir de l’information? Vous faites du commerce itinérant si, sur place, vous faites une vente ou sollicitez le consommateur dans le but de faire une vente. Un exemple : vous offrez des services de nettoyage de tapis. Un consommateur vous invite à son domicile pour obtenir une estimation des coûts. Vous faites cette estimation, et le convainquez sur place d’acheter vos services.

Vous ne faites pas de commerce itinérant quand un consommateur vous demande de vous présenter chez lui parce qu’il est prêt à conclure une affaire. Pourquoi? Parce que c’est le consommateur qui a demandé vos services. Un exemple : vous êtes réparateur d’électroménagers. Un consommateur vous demande d’aller réparer son lave-vaisselle.

Vous travaillez dans le secteur de la rénovation résidentielle? Sachez qu’il existe des particularités à ce sujet.


Dernière modification : 28 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.