Plusieurs commerçants font la promotion d’offres « sans frais, sans intérêts », « Achetez maintenant et payez dans un an » ou « Payez en 24 versements mensuels égaux ».

Vous profitez d’une telle offre, par exemple pour acheter des meubles? Vous bénéficiez probablement d’un prêt d’argent consenti à partir d’une carte de crédit. Le commerçant exige souvent que vous payiez le montant des taxes au départ. L’état de compte de ce prêt figurera habituellement sur votre relevé de carte de crédit. La section sur le prêt d’argent donne toute l’information sur ce type de prêt : contenu du contrat, conditions d’annulation, etc.

Frais après la période « sans frais »

On vous a laissé croire que vous profiterez d’une période « à 0 % », pendant laquelle vous ne paierez pas de frais de crédit? On doit clairement préciser le taux de crédit qui sera applicable à la fin de cette période, si vous n’avez pas tout remboursé à ce moment.

Profiter des offres « aucun paiement avant… »

Ces offres peuvent être avantageuses si vous payez la totalité de la facture à la date prévue. Sinon, des intérêts s’appliqueront au taux fixé par l’établissement financier avec lequel le commerçant fait affaire. Ce taux est souvent élevé, parfois même plus que celui des principales cartes de crédit.

Tirer profit des offres « sans frais, sans intérêts »

Si vous payez votre achat comptant plutôt que d’accepter ce type de financement, vous pouvez souvent obtenir un rabais de la part du commerçant.

En effet, pour offrir ce financement, le commerçant fait lui-même affaire avec un établissement de crédit qui lui exige des frais. Le commerçant inclut ces frais dans le prix de vente de ses biens. En payant comptant, vous lui faites faire des économies.


Dernière modification : 1 août 2018

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.