Vous aimeriez avoir une carte ou une marge de crédit? Les conseils suivants pourraient vous intéresser avant d’en demander une.

La carte de crédit ou la marge de crédit consistent en un crédit, consenti à l’avance, qu’un établissement financier (souvent une caisse ou une banque) met à votre disposition. Vous pouvez alors l’utiliser quand vous en avez besoin, à votre convenance. Il s’agit, au sens de la Loi sur la protection du consommateur, d’un contrat de crédit variable.

Modalités de paiement

À la fin de chaque période, qui dure habituellement un mois, si vous avez utilisé en tout ou en partie le crédit mis à votre disposition, l’établissement financier doit vous envoyer un état de compte.

Vous pouvez choisir de ne rembourser qu’une partie de votre dette, mais vous devez respecter le montant minimal prévu. Dans ce cas, vous devrez payer des frais de crédit souvent élevés.

Lorsque vous ne faites que le paiement minimal chaque mois, vous remboursez très peu votre dette.

Avances en argent

Vous avez bénéficié d’une avance en argent, soit un retrait d’argent à partir de votre carte de crédit? Les frais de crédit commencent tout de suite à s’accumuler. Cela signifie que vous paierez des frais de crédit même si vous remboursez toute votre dette à la date prévue.

Ce que vous payez réellement

Vos paiements comprennent les sommes suivantes :

  • le capital net, c’est-à-dire la somme que vous avez utilisée;
  • les frais de crédit, si vous ne payez pas la totalité de votre dette avant la date d’échéance.

Frais de crédit

Les frais de crédit représentent toutes les sommes que vous devez payer en plus du montant que vous avez utilisé (le capital net). Ils incluent les intérêts, les frais d’administration, d’assurance (sauf dans le cas d’une assurance automobile), les ristournes, les commissions, etc.

Vérifiez à quel montant s’élèvent ces frais de crédit. Ils sont souvent exprimés par un pourcentage annuel : le taux de crédit. Des frais d’adhésion ou de renouvellement peuvent aussi s’ajouter.

Prêt offert à partir d’une carte de crédit

Le prêt d’argent consenti à partir d’une carte de crédit est un financement offert chez un commerçant. Il fait suite à des offres telles que « Achetez maintenant et payez plus tard ». La page portant sur les plans de financement donne plus de détails à ce sujet.

Haut de la page

Prenez le temps de magasiner et d’évaluer toutes les options qui s’offrent à vous en matière de carte ou de marge de crédit. Il sera plus facile de trouver le produit qui vous convient le mieux.

Choisir une carte selon ses habitudes de paiement

Si vous payez le solde de votre carte de crédit chaque mois, aucuns frais de crédit ne s’ajouteront. Dans ce cas, le taux de crédit n’est peut-être pas un facteur important à considérer. Par contre, vérifiez à combien s’élèvent les frais d’adhésion et de renouvellement.

Vous reportez souvent vos paiements? Vous auriez intérêt à choisir une carte avec un taux de crédit réduit, même si vous devez payer des frais annuels. Magasinez les cartes afin de comparer les taux de crédit.

Gardez en tête que reporter un solde impayé sur une carte de crédit est en général une des formes de crédit les plus coûteuses. Il est donc préférable, autant que possible, d’éviter de le faire.

Utiliser la carte d’un grand magasin

Le taux de crédit d’une carte de grand magasin est généralement plus élevé que celui d’une carte d’institution financière. Le commerçant vous offre un rabais si vous utilisez sa carte pour faire vos achats? Si vous reportez vos paiements, vous paierez des frais de crédit. Ces frais pourraient être plus élevés que le rabais accordé.

Prenez le temps d’évaluer si les programmes de récompenses offerts sont réellement avantageux pour vous. Sont-ils applicables dans ce magasin uniquement? Si oui, pensez-vous y retourner assez souvent pour en profiter? Devrez-vous payer des frais supplémentaires?

Notez aussi que le simple fait de posséder une carte de crédit affecte votre dossier de crédit, et ce, même si elle n’est pas utilisée. Si vous accumulez les cartes de crédit, vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir du crédit pour faire un achat plus important, comme une automobile ou une maison.

Être prudent face aux diverses propositions

Il se pourrait que vous soyez invité à vous procurer une carte de crédit alors que vous êtes dans un endroit public. Un tel contexte n’est pas favorable à la prise d’une décision éclairée. Vous n’êtes alors pas en mesure d’évaluer d’autres produits de crédit, d’autres cartes de crédit ni de faire une réflexion sur vos besoins.

D’ailleurs, la loi interdit à tout commerçant, ou son représentant, de vous proposer une carte ou une marge de crédit dans un cégep, un collège ou tout autre établissement d’enseignement (sauf une université). Par contre, il peut vous faire une telle proposition dans son établissement commercial si celui-ci est situé à l’intérieur de l’établissement d’enseignement.

Connaître les particularités d’une marge de crédit

Les frais de crédit qui s’appliquent à une marge de crédit sont souvent moins élevés que ceux d’une carte de crédit à taux d’intérêt réduit.

Vous pouvez magasiner votre marge de crédit. Le taux de crédit et les différentes conditions d’utilisation varient d’un établissement à l’autre.

Haut de la page

Certains émetteurs de cartes de crédit offrent des taux de crédit de lancement peu élevés. Ces taux s’appliquent souvent pendant une période limitée.

Informez-vous sur la portée et sur la durée du taux promotionnel :

  • Vise-t-il un type de transaction en particulier?
  • Quand se terminera-t-il?
  • Quel taux s’appliquera par la suite?

Vous choisissez une carte car le taux de crédit est peu élevé et qu’il n’y a pas de frais annuels? Sachez que l’émetteur de votre carte peut modifier ces conditions en tout temps, en vous envoyant un avis 30 jours avant le changement.

Une limite de crédit est un montant maximal d’argent, déterminé à l’avance, que vous pouvez utiliser. L’établissement financier considère divers facteurs pour établir le montant qu’il met à votre disposition, comme vos revenus et vos habitudes de remboursement.

Évaluer sa capacité de payer

De votre côté, essayez de limiter votre crédit en fonction de vos moyens. En effet, l’établissement financier peut vous offrir une limite beaucoup plus élevée que celle qui vous convient.

Déterminez le montant que vous croyez pouvoir rembourser chaque mois. Ce montant devrait couvrir votre solde en entier, pas seulement le paiement minimal demandé. Gardez en tête que moins vous remboursez, plus vous paierez de frais.

Autoriser l’augmentation de la limite

Une fois votre limite de crédit établie, l’établissement ne peut pas l’augmenter, sauf si vous lui demandez de façon claire de le faire.

L’information liée à une carte ou à une marge de crédit doit figurer dans un contrat écrit. Celui-ci doit contenir certains renseignements obligatoires.

Un établissement financier ne peut pas, si vous ne lui avez pas demandé clairement par écrit :

  • vous émettre une carte de crédit;
  • émettre une carte de crédit portant le même numéro que la vôtre, par exemple à votre conjoint.

L’établissement ne peut pas non plus augmenter la limite de votre crédit, sauf si vous en faites la demande, de façon claire, verbalement ou par écrit.

Vous avez avisé l’établissement financier par écrit que vous vouliez annuler votre carte de crédit? Il ne peut pas la renouveler ou la remplacer.

Offre de crédit

La loi interdit à tout commerçant, ou son représentant, de vous proposer une carte ou une marge de crédit dans un cégep, un collège ou tout autre établissement d’enseignement (sauf une université). Par contre, il peut vous faire une telle proposition dans son établissement commercial si celui-ci est situé à l’intérieur de l’établissement d’enseignement.

Évaluation du commerçant

Le commerçant pourrait devoir évaluer votre capacité à rembourser le crédit demandé avant :

  • de conclure un contrat de crédit variable avec vous;
  • d’augmenter votre limite de crédit, dans un contrat de crédit variable.

Pour en savoir plus, consultez la page Évaluation de la capacité de payer.

Modifications au contrat

L’établissement désire augmenter les frais d’adhésion, de renouvellement ou de remplacement de la carte? Il doit vous envoyer un avis au moins 30 jours avant l’entrée en vigueur de l’augmentation.

S’il augmente le taux de crédit, l’établissement doit également vous envoyer un avis pour vous en informer, dans un délai de 30 jours avant que l’augmentation soit en vigueur. Par contre, il n’a pas à vous envoyer d’avis si le contrat de crédit prévoit que ce taux est susceptible de varier.

Prendre une assurance peut être utile pour vous protéger ou pour protéger vos proches en cas d’invalidité ou de décès.

Vérifiez si l’assurance que vous possédez déjà est suffisante, ou prenez une autre assurance au besoin.

Assurance obligatoire

L’établissement financier exige que vous preniez une assurance avant de conclure le contrat? 

Sachez que vous n’êtes pas obligé de prendre cette assurance auprès de cet établissement. Vous avez toujours la possibilité de remplir cette condition avec une assurance que vous avez déjà, ou d’en magasiner une ailleurs. L’établissement doit indiquer clairement cette condition dans le contrat par cette mention.

You recommend this page: https://www.opc.gouv.qc.ca/

Dernière modification : 27 septembre 2022

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à communiquer avec nous.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.