Pendant la période de location, le consommateur peut décider en tout temps de vous remettre l’automobile. Cette remise annule le contrat de location. Cette pratique se nomme « résiliation ». Vous ne pouvez pas la refuser. Vous pouvez uniquement réclamer les dommages-intérêts réels qui sont une suite directe et immédiate de la résiliation du bail.

Frais que vous pouvez exiger en cas de résiliation

En cas de résiliation, vous pouvez réclamer les sommes suivantes :

  • les paiements en retard et, si le contrat le prévoit, les intérêts sur ceux-ci;
  • les frais pour le kilométrage excédentaire prévus dans le contrat;
  • les coûts de réparation qui découlent d’une usure excessive;
  • les dommages-intérêts réels qui sont une suite directe et immédiate de la résiliation.

Frais que vous ne pouvez pas exiger en cas de résiliation

Généralement, vous ne pouvez pas exiger de frais :

  • de nettoyage pour remettre l’automobile en location ou en vente;
  • de remorquage non requis par le consommateur;
  • de transport de l’automobile à l’encan;
  • de vente et de commission à l’encan.

Ces frais ne sont pas occasionnés par la résiliation du contrat. Vous auriez dû les assumer de toute façon à la fin du contrat.

Dépôt de garantie

Vous n’avez pas le droit de conserver le dépôt de garantie. Ce dépôt est entièrement remboursable à la fin du bail, à moins qu’il ait été utilisé pour faire un paiement en retard.

Haut de la page

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.