Certains commerçants et représentants ont recours à des pratiques illégales pour vendre ou louer des automobiles. Voici les plus courantes.

Déclarations mensongères ou trompeuses

Vous devez transmettre au consommateur toute l’information dont il a besoin pour faire un choix éclairé. Faire des déclarations mensongères ou trompeuses est un acte illégal.

Dissimulation d’information

Cacher des renseignements au consommateur qui, s’il les connaissait, pourraient nuire à la vente ou à la location d’une automobile est un acte illégal.

Amendes

Si vous commettez l’une de ces infractions, vous êtes passible des amendes suivantes :

  • de 600 $ à 15 000 $ dans le cas d’une personne physique;
  • de 2 000 $ à 100 000 $ dans le cas d’une personne morale.

En cas de récidive, le minimum et le maximum sont deux fois plus élevés.

Par ailleurs, si vous avez connaissance d’infractions commises dans votre commerce, vous êtes réputé y avoir pris part. Vous êtes alors passible des mêmes amendes.


Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.