Vous ne devriez pas réclamer un montant pour remplacer une pièce si elle peut raisonnablement être réparée à moindre coût.

De plus, vous pourriez ne pas avoir droit au plein montant de la réparation, mais plutôt à un montant équivalant à la perte de valeur causée par l’usure excessive de l’auto. Ce serait le cas si la perte de valeur était moindre que le coût de la réparation, et ce, même si vous aviez choisi de procéder à la réparation.

Perte du droit de réclamation

Vous pourriez perdre le droit de réclamer des frais si vous procédez à une réparation ou revendez l’auto dans les situations suivantes :

  • vous ne permettez pas d’abord au consommateur de constater les dommages après qu’il a été mis en demeure;
  • vous ne permettez pas d’abord au consommateur, après qu’il a été mis en demeure, de faire réparer les dommages par un garagiste ou de les réparer lui-même.

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.