Vous avez, par exemple, réparé la suspension d’une automobile. Deux mois plus tard, le consommateur vous appelle, car le problème est réapparu. Il a parcouru 1500 kilomètres depuis la réparation. Puisque la réparation est toujours garantie, vous avez l’obligation de réparer de nouveau l’automobile.

Voici vos différentes options :

  • Le problème de l’automobile en permet la conduite? Demandez au consommateur de la conduire à votre garage. Vous devrez réparer l’automobile de nouveau, sans aucuns frais.
  • Le problème de la voiture en empêche la conduite? Rouler avec l’automobile pourrait aggraver le problème? Vous devez remorquer ou faire remorquer l’automobile à votre garage et la réparer de nouveau. Vous devez assumer tous les frais, y compris ceux du remorquage.
  • Le problème de la voiture en empêche la conduite et le consommateur se trouve à 600 kilomètres de votre garage? Si vous jugez que les frais de remorquage jusqu’à votre garage sont trop élevés, vous pouvez confier la réparation de l’automobile à un autre garagiste. Vous devez alors assumer les frais de la réparation et, s’il y a lieu, les frais de remorquage.

Prolongation de la garantie lors d’une réparation

Un consommateur doit faire réparer son véhicule pour le même problème durant la garantie? Celle-ci est prolongée pendant que le véhicule est en votre possession. L’automobile passe 2 jours au garage? La garantie est prolongée de 2 jours, sauf si la limite de kilométrage est atteinte avant la limite de temps.


Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.