La Loi sur la protection du consommateur prévoit une garantie de bon fonctionnement pour toutes les automobiles d’occasion vendues, sauf celles de catégorie D.

La durée de cette garantie varie selon l’année de mise en marché de l’automobile et son kilométrage.

Catégorie Mise en marché du véhicule et kilométrage Durée de la garantie
A 2 ans et moins, pourvu que l’auto ait moins de 40 000 km 6 mois ou 10 000 km
selon la 1re limite atteinte
B 3 ans et moins, pourvu que l’auto ait moins de 60 000 km 3 mois ou 5 000 km
selon la 1re limite atteinte
C 5 ans et moins, pourvu que l’auto ait moins de 80 000 km 1 mois ou 1 700 km
selon la 1re limite atteinte
D Plus de 5 ans ou si l’auto a plus de 80 000 km Ne bénéficie pas de la garantie de bon fonctionnement

Automobiles de catégorie D (plus de 5 ans ou plus de 80 000 km)

Même si ces automobiles ne bénéficient pas d’une garantie de bon fonctionnement, elles sont couvertes par la garantie légale.

Modification de la durée de la garantie

Vous pouvez bonifier la garantie de bon fonctionnement, par exemple en augmentant sa durée. À l’inverse, il est interdit de conclure une entente avec le consommateur par laquelle il accepte de réduire la durée de sa garantie de bon fonctionnement ou y renonce, même en échange d’une baisse du prix de vente. Une disposition de la loi prévoit qu’un consommateur ne peut pas renoncer aux droits que la loi lui accorde.

Prolongation de la garantie

La garantie de bon fonctionnement débute à la livraison de l’automobile. Si vous devez effectuer une réparation durant la période de garantie, celle-ci se prolonge du nombre de jours pendant lesquels vous avez l’automobile en votre possession. Vous gardez l’automobile 4 jours? Ces 4 jours s’ajoutent à la fin de la période de garantie, sauf si le consommateur atteint la limite de kilométrage avant.

Haut de la page

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.