Les commerçants ont 2 choix en matière d’indication des prix : étiqueter individuellement chaque article ou indiquer le prix des articles sur les tablettes.

Les règles à suivre par les commerçants sont différentes selon qu’il indique les prix sur chaque article ou sur les tablettes. Dans ce dernier cas, les commerçants doivent appliquer la Politique d’exactitude des prix.

Prix indiqué sur les tablettes

La Politique d’exactitude des prix prévoit un dédommagement en cas d’erreur sur le prix à la caisse. Si le prix de l’article que vous achetez est plus élevé à la caisse que celui annoncé sur la tablette, le commerçant doit :

  • vous remettre l’article gratuitement, si le prix affiché est de 10 $ ou moins;
  • vous vendre l’article au prix affiché, moins 10 $, si l’article coûte plus de 10 $.

Prix indiqué sur chaque article

Si le commerçant indique un prix sur chaque article à vendre, il n’a pas à appliquer la Politique d’exactitude des prix. Il est toutefois tenu de vous vendre l’article au prix indiqué sur l’article, jamais à un prix supérieur. Un article dont l’étiquette indique 30 $ doit vous être vendu à ce prix, même si le prix à la caisse est de 40 $.

Un même article comporte plus d’un prix? Le plus bas l’emporte.

Vérifier la facture avant de partir

Pour éviter de retourner au magasin afin de récupérer quelques dollars, prenez le temps de vérifier la facture avant de partir. Si vous constatez l’erreur une fois arrivé à la maison, vous pouvez retourner au magasin. Il n’est pas trop tard pour faire valoir vos droits.

La section Prix indiqué en magasin donne toute l’information sur l’indication, l’affichage et l’exactitude des prix.

Les commerçants doivent indiquer le prix de vente sur chacun des produits offerts dans leur magasin. Pour s’exempter de cette obligation, ils doivent indiquer le prix sur la tablette ou près du produit, et utiliser un lecteur optique.

Exceptions sur l’affichage des prix

La loi prévoit des exceptions quant à l’affichage des prix. Les commerçants doivent indiquer le prix de façon claire et lisible près des produits qui font partie des exceptions. Il s’agit notamment :

  • des biens que vous pouvez obtenir en vous adressant à un commis;
  • des biens de si petites dimensions que le prix ne peut pas être indiqué lisiblement;
  • des produits vendus à 0,60 $ ou moins.

La page Règles d’étiquetage et d’indication des prix présente la liste complète des biens qui font partie des exceptions.

Dénonciation

Vous constatez qu’un commerçant n’indique pas ses prix ou qu’il les indique mal? Vous pouvez le dénoncer auprès de l’Office de la protection du consommateur. La page Nous joindre présente nos coordonnées.

Haut de la page