L’Office de la protection du consommateur vous recommande de prendre les précautions suivantes avant de louer une automobile d’occasion.

Essai de l’automobile et inspection

Essayez l’automobile suffisamment longtemps. Ne vous contentez pas de faire le tour d’un pâté de maisons.

Vous devriez aussi faire inspecter la voiture par un mécanicien en qui vous avez confiance. Cette consultation se fait à vos frais. Elle vous donnera l’heure juste à propos de l’état de l’automobile.

Le commerçant est obligé d’accepter que vous essayiez l’automobile et que vous la fassiez inspecter. S’il refuse, renoncez à la transaction. Il tente peut-être de vous cacher un problème mécanique important. Vous pourriez aussi le dénoncer à l’Office de la protection du consommateur puisqu’il commet une infraction à la réglementation.

Recherche dans le RDPRM

Avant de louer une automobile d’occasion, il est très important de vérifier si elle est entièrement payée. Autrement, vous pourriez « acheter » la dette de son propriétaire.

Pour faire cette vérification, vous devez effectuer une recherche dans le Registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM). Cette recherche entraîne des frais. Toutefois, elle vous assure que vous ne paierez pas l’automobile 2 fois ou qu’un créancier ne viendra pas la saisir.

Haut de la page

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.