Les règles qui encadrent les achats faits en ligne ne s’appliquent pas aux ventes conclues entre 2 consommateurs.

Il arrive toutefois que des commerçants ne dévoilent pas la nature commerciale de leurs activités lorsqu’ils vendent des biens dans des sites de petites annonces. On les qualifie de « faux particuliers ». Ils se font passer pour des particuliers, soit des personnes qui ne sont pas propriétaires d’une entreprise.

Risque d’être privé de vos droits

Si vous achetez un bien d’un faux particulier, vous pourriez être privé de plusieurs de vos droits. C’est entre autres pourquoi des commerçants tentent de cacher la vraie nature de leurs activités. De plus, ces commerçants vendent souvent des biens en cachant la mauvaise qualité de ceux-ci.

Comment reconnaître les faux particuliers

Vous cherchez, par exemple, une automobile d’occasion dans les petites annonces? Vérifiez si un même numéro de téléphone paraît plusieurs fois. Beaucoup de sites Web de petites annonces offrent une fonction qui permet de voir les annonces d’une même personne. Cela peut vous aider à reconnaître les faux particuliers.

Voici quelques autres indices qui aident à vérifier si le vendeur est un faux particulier :

  • il prétend vous vendre un bien au nom d’une autre personne;
  • il est réticent à vous recevoir à son domicile;
  • il a plusieurs biens semblables à vendre;
  • il offre de faire lui-même le transfert de propriété, dans le cas d’une automobile d’occasion.

Haut de la page

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.