Il est recommandé d’éviter de donner des renseignements personnels quand ce n’est pas nécessaire. Voici quelques conseils préventifs ainsi que des ressources utiles en cas de problème.

Vol d’identité et de renseignements personnels

Vous avez été victime d’un vol d’identité ou de renseignements personnels? Vous avez transmis par mégarde des données personnelles ou financières?

Pour savoir quoi faire face à de telles situations, consultez l’aide-mémoire Perte ou vol de son identité : Comment réagir? de la Commission d’accès à l’information du Québec, organisme provincial responsable de l’application de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé.

Les sites de la Gendarmerie royale du Canada et de l’Autorité des marchés financiers contiennent aussi de précieux conseils en la matière.

Perte, vol ou fraude d’une carte de crédit

Vérifiez régulièrement vos relevés de carte de crédit et vos relevés bancaires pour vous assurer qu’il n’y a pas eu d’achat non autorisé.

Votre carte de crédit a été perdue, volée ou utilisée frauduleusement? Avisez sans tarder l’émetteur de la carte. À partir de ce moment, vous ne pourrez pas être tenu responsable des nouvelles transactions qu’une autre personne ferait avec votre carte.

Votre carte a été utilisée sans autorisation, mais vous n’avez pas avisé l’émetteur de votre carte? En vertu de la loi, votre responsabilité se limite à 50 $.

Protéger son numéro d’identification personnel

Malgré cette protection, soyez particulièrement vigilant avec le numéro d’identification personnel (NIP) de votre carte de crédit. Si l’émetteur de la carte est en mesure de prouver que vous avez fait preuve d’insouciance, d’imprudence ou de négligence grossière dans la protection de votre NIP, vous pourriez être tenu de rembourser les pertes qu’il a subies.

Se méfier des fraudeurs

Une personne, prétendant représenter un commerçant avec qui vous avez déjà fait affaire, communique avec vous pour mettre à jour votre dossier? Elle vous demande le numéro de votre carte de crédit? Soyez prudent si vous n’avez pas sollicité cet appel. Il pourrait s’agir d’un fraudeur qui usurpe l’identité d’un commerçant afin d’obtenir vos renseignements personnels.

Méfiez-vous aussi des courriels ou des textos qui vous demandent de fournir des renseignements personnels en ligne, même s’ils viennent supposément de votre établissement financier. Ce dernier ne devrait pas vous envoyer de messages dans lesquels il vous demande des renseignements bancaires ou personnels.

Achats par Internet, par téléphone ou par la poste

Lorsque vous faites un achat par Internet, par téléphone ou par la poste, ne donnez que les renseignements qui sont utiles à la transaction. Vous avez des doutes sur une demande d’information? Vous pourriez communiquer avec le commerçant pour savoir de quelle façon il compte utiliser cette information.

Vous magasinez par Internet? Les commerçants affichent souvent leur politique de protection des renseignements personnels dans leur site Web. Prenez-en connaissance.

Site Web sécurisé

Pour vos achats par Internet, assurez-vous de faire affaire dans un site sécurisé. Il y a de bonnes chances que ce soit le cas si :

  • l’adresse du site Web commence par « https:// »;
  • une icône, souvent un petit cadenas fermé, apparaît à côté de la barre d’adresse ou en bas de page.

Dossier de crédit

Consultez régulièrement votre dossier de crédit afin de voir s’il contient des erreurs. Assurez-vous que tous les renseignements qui y figurent sont exacts et à jour.

Pour prendre connaissance de votre dossier de crédit, vous devez communiquer avec les agents d’évaluation du crédit Equifax ou TransUnion. Cette démarche pourrait entraîner des frais.

En cas de problème, vous pouvez vous adresser à la Commission d’accès à l’information. Sa fiche-conseil sur le dossier de crédit contient de l’information utile à ce sujet.

Mots de passe

Utilisez des mots de passe uniques pour chacun de vos comptes en ligne. Assurez-vous qu’ils soient complexes, modifiez-les régulièrement et ne les partagez pas. Si vous devez prendre en note vos mots de passe, faites-le hors ligne et assurez-vous de les placer en lieu sûr.

Numéro d’assurance sociale (NAS)

Votre numéro d’assurance sociale pourrait être utilisé pour obtenir vos renseignements personnels. Il est donc important d’être grandement prudent si on vous demande de fournir ce numéro. Donnez-le uniquement si c’est absolument nécessaire.

Qui peut demander votre NAS? Dans quelles circonstances vous n’êtes pas tenu de le fournir? Trouvez des réponses à ces questions sur le site Web de Service Canada, organisme fédéral chargé de l’administration des NAS.

Évitez de laisser votre carte d’assurance sociale dans votre portefeuille; rangez-la dans un endroit sécuritaire. Faites de même avec les documents contenant votre NAS.


Dernière modification : 4 février 2020