Avant de vous signer un contrat d’hébergement en temps partagé, prenez connaissance des conditions d’annulation prévues par la loi. En tout temps, vous pouvez annuler un contrat conclu avec un commerçant offrant ce type de droit d’hébergement. Attention : selon le moment de l’annulation, vous devrez peut-être payer une indemnité.


Dernière modification : 13 novembre 2018

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.