Latest news

Tous les »

The contents of the Latest news section is only available in French.

Toutes les nouvelles

15 February 2019

Avis aux anciens clients d’Énairbec ou de Nisi Solaire

L’entreprise spécialisée en chauffage, qui a aussi vendu des systèmes photovoltaïques de production d’électricité, était située au 1358, boulevard Marie-Victorin, à Longueuil. Comme la Loi sur la protection du consommateur l’exige, elle était titulaire d’un permis de commerçant itinérant de l’Office et avait fourni le cautionnement requis. Cette somme pourrait servir à indemniser les consommateurs qui auraient une réclamation à faire valoir contre elle.

Les consommateurs qui ont conclu un contrat de vente itinérante avec Rénovations & constructions Gauthier et Péloquin inc. et qui ont une réclamation à faire valoir contre ce commerçant sont invités à consulter le site Web de l’Office, dans la section indemnisation. Ils y trouveront les documents pour présenter une demande d’indemnisation.

À propos du commerce itinérant

Selon la loi, un commerçant itinérant est un commerçant qui, ailleurs qu’à son établissement, tente de conclure ou conclut un contrat avec un consommateur. Tout commerçant qui fait du commerce itinérant au Québec doit être titulaire d’un permis délivré par l’Office de la protection du consommateur. Ce permis et le cautionnement qui l’accompagne assurent aux consommateurs une protection financière en cas de non-exécution du contrat, de faillite ou de fermeture de l’entreprise.

Le site Web de l’Office : un outil incontournable

Vous trouverez de l’information sur une foule de sujets de consommation en visitant le site Web de l’Office. Le site comprend des outils, des conseils et des renseignements utiles pour soutenir les consommateurs et les commerçants qui font des affaires au Québec. Une version mobile du site est également accessible sur les téléphones intelligents. Il s’agit d’un outil pratique à consulter en magasin.

Toutes les actualités »

À noter que les articles et communiqués de presse publiés dans le site Web de l’Office sont retirés 3 ans après la date de leur diffusion.

Des consommateurs avertis et des commerçants responsables pour un marché plus équilibré