Si vous achetez des portes ou des fenêtres d’un commerçant qui se rend chez vous (à votre demande ou non), vous faites affaire avec un commerçant itinérant. L’Office de la protection du consommateur vous présente tout ce qui est bon à savoir avant de traiter avec lui.

Conseils avant d'acheter d'un commerçant itinérant

Renseignez-vous
sur le commerçant

A-t-il un permis de l’Office? Ce permis est obligatoire. Il vous garantit une protection financière : en cas de problème, vous pourriez demander à être indemnisé.

La réponse à cette question se trouve dans l’outil Se renseigner sur un commerçant. Vous saurez également si le commerçant a été mis en demeure par ses clients et si l’Office est intervenu auprès de lui.

Choisissez bien le commerçant

  • Demandez des recommandations à des proches;
  • Assurez-vous qu’il est titulaire d’une licence de la Régie du bâtiment du Québec;
  • Vérifiez s’il a une assurance responsabilité civile. C’est une protection, par exemple, en cas de dommages causés à votre propriété.

Méfiez-vous si le commerçant…

  • Ne donne pas d’adresse complète, ou s’il vous fournit seulement un numéro de téléphone comme coordonnées. En cas de problème, vous pourriez avoir de la difficulté à le retrouver.
  • Vous presse de signer un contrat, ou refuse de vous remettre des documents écrits afin que vous en preniez connaissance tranquillement. Généralement, une offre qui est faite aujourd’hui sera encore valide demain. Prenez le temps de réfléchir, de faire des vérifications et de comparer l’offre faite avec d’autres. Il est facile de dire non sur-le-champ, et de dire oui plus tard. L’inverse est plus compliqué…
  • Ne veut pas inscrire, sur le contrat, les promesses qu’il vous a faites de vive voix.

Informez-vous sur les modalités de paiement

  • Un commerçant itinérant n’a généralement pas le droit de vous demander un acompte ou un paiement dans les 10 jours suivant celui où vous avez en main un exemplaire signé du contrat. Pour en savoir plus, consultez la page S’informer des conditions de paiement.
  • Entendez-vous à l’avance avec le commerçant pour payer les travaux par tranches, selon leur avancement. Vous pourrez faire un dernier paiement (10 à 15 % du coût total) quand les travaux seront terminés. Vous serez ainsi assuré qu’ils seront faits entièrement, à votre satisfaction.

Vérifiez le contrat

  • Avant de signer, assurez-vous que votre contrat comprend toute l’information que prévoit la loi. La page Contenu d’un contrat de commerce itinérant présente ces renseignements obligatoires. Plus l’entente sera claire, plus vous éviterez d’éventuels problèmes.
  • Vous pouvez annuler le contrat conclu avec un commerçant itinérant, sans frais ni explication, dans les 10 jours suivant celui où vous avez reçu votre exemplaire signé du contrat.

Plus de conseils

Vous trouverez de l’information détaillée et davantage de conseils dans la section portant sur la vente itinérante.

Dernière modification : 18 octobre 2018

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.