Conseils, avis et mises en garde, Zone Accueil, Zone section pour les consommateurs

20 August 2020

COVID-19 : conseils pour un magasinage scolaire réussi

Québec, le 20 August 2020 –

Avec le mois d’août viennent habituellement les soldes de la rentrée scolaire... et l’achat du matériel dont vos enfants auront besoin. Voici de l'information qui pourrait vous intéresser, que le contexte actuel de pandémie vous incite à changer certaines habitudes d’achat ou non.

Achats en ligne

Faire ses achats en ligne peut être une bonne façon d’éviter l’achalandage des magasins lors de la rentrée scolaire. Assurez-vous d’obtenir tous les renseignements que le commerçant a l’obligation de vous fournir avant l’achat. Il doit également vous permettre d’accepter, de refuser ou de corriger son offre avant que vous passiez la commande.

Pour plus de renseignements, notamment sur les prix annoncés, les garanties et les délais de livraison, consultez la section Achats par Internet.

Achat d’un ordinateur ou d’une tablette

Vous devez acheter un ordinateur ou une tablette à votre enfant pour la rentrée?

Avant de laisser un acompte

Avant de laisser un acompte pour faire mettre un ordinateur ou une tablette de côté, sachez à quoi vous vous engagez. Informez-vous de la politique de mise de côté en vigueur chez le commerçant; elle varie d’un commerçant à l’autre. Aussi, tentez de négocier le plus petit montant possible. C’est plus prudent; le magasin pourrait fermer ou faire faillite avant la livraison.

S’informer des garanties légales

Avant de payer pour obtenir une garantie supplémentaire (garantie prolongée), sachez que tout ordinateur ou tablette acheté d’un commerçant est couvert par des garanties prévues par la loi.

Pour obtenir plus de conseils avant d’acheter un ordinateur ou une tablette, consultez la page Ordinateurs et tablettes.

Article en solde en rupture de stock

L’article dont votre enfant aura besoin en classe est en solde? Un commerçant qui annonce un article en solde doit en avoir une quantité suffisante pour répondre à la demande.

Si les quantités sont restreintes, il doit préciser dans sa publicité la quantité exacte en stock. Dans ce cas, les mentions « quantité limitée » ou « jusqu’à épuisement des stocks » ne suffisent pas.

En cas de rupture de stock, vous pouvez exiger du commerçant qu’il vous offre, au prix du solde, un autre article équivalent, de valeur égale ou supérieure.

Rabais annoncés après l'achat

Vous achetez un livre, une calculatrice, un ordinateur ou un cartable et, la semaine suivante, le commerçant annonce un rabais sur le même article? Si vous demandez au commerçant de vous accorder le rabais après coup, il est en droit de refuser.

Certains commerçants acceptent toutefois d’accommoder leurs clients pour les fidéliser. Il est donc préférable de conserver toutes vos factures.

Politique d’échange et de remboursement

Vous désirez échanger ou vous faire rembourser un article que vous avez acheté? Vous devez tenir compte de la politique d’échange et de remboursement du commerçant.

Des commerçants pourraient modifier leur politique habituelle en indiquant à leurs clients qu’à cause de la pandémie, désormais, ils ne font plus d’échange ou de remboursement. Nous vous suggérons donc de vérifier la politique en vigueur au moment de votre achat, même pour les commerces avec lesquels vous faites affaire régulièrement.

La loi n’oblige pas le commerçant à vous rembourser ou à vous remettre une note de crédit si vous avez changé d’idée ou avez fait une erreur au moment de l’achat. Les commerçants sont libres de fixer les conditions de leur politique d'échange ou de remboursement. Ils sont toutefois tenus de respecter les règles qui y sont prévues.

Si un commerçant dont la politique permet les retours refuse de reprendre un bien ou de vous rembourser pour des raisons sanitaires, il est fortement suggéré de tenter de trouver un terrain d’entente avec lui.

Le commerçant a toutefois des obligations si l’appareil acheté est défectueux. Consultez à ce sujet la page sur la durée raisonnable d’un ordinateur ou d’une tablette.

Erreurs de prix à la caisse

Vous êtes dans un commerce où s’applique la Politique d’exactitude des prix? C’est le cas lorsque le commerçant s’exempte d’indiquer le prix sur chaque produit ou emballage de produit qu'il vend. Il est alors tenu, entre autres, d'utiliser un lecteur optique et d'afficher les prix sur les tablettes, vis-à-vis de chacun des produits.

Cette politique prévoit un dédommagement si le prix réclamé à la caisse est plus élevé que le prix indiqué en magasin. Le commerçant doit :

  • vous remettre le bien gratuitement, si l’article coûte 10 $ ou moins;
  • vous vendre le bien au prix affiché, réduit de 10 $, s’il coûte plus de 10 $.

Vous êtes dans un commerce où la Politique d’exactitude des prix ne s’applique pas? Si le prix à la caisse est plus élevé que celui étiqueté sur le bien, le commerçant doit vous vendre le bien au prix indiqué sur l'étiquette.

Consultez la section Prix exigé supérieur au prix annoncé pour plus de détails sur l’indication des prix en magasin. Vous pouvez même le faire en magasin, à l’aide d’un téléphone intelligent : un accès direct à l’information qui vous permettra de faire valoir vos droits.