Avant de vous abonner à des services de téléphonie résidentielle, l’Office de la protection du consommateur vous recommande de bien évaluer vos besoins.

Vous pourriez aussi avoir à choisir entre 2 types de contrats : un contrat à durée indéterminée et un contrat à durée déterminée.

Questions pertinentes

Ces questions devraient vous guider vers le plan qui convient à vos habitudes et à vos besoins :

  • Quel est votre budget?
  • Avez-vous besoin des services optionnels que pourrait vous proposer le fournisseur (boîte vocale, afficheur, appel en attente, etc.)?
  • Avez-vous besoin d’un forfait pour faire des appels interurbains?

Contrat à durée indéterminée

Si vous optez pour un contrat à durée indéterminée :

  • vous recevrez une facture chaque mois, mais ne serez pas lié par un contrat comportant une durée fixe;
  • le prix des services pourrait être augmenté. La page portant sur la modification du contrat donne plus de détails;
  • vous n’aurez généralement pas de frais d’annulation à payer si vous annulez votre entente.

Contrat à durée déterminée

Si vous optez pour un contrat à durée déterminée, vous serez lié par une entente pendant une période fixe, allant par exemple de un à 3 ans. Durant celle-ci, le prix des services ne pourra pas être augmenté. La page portant sur la modification du contrat donne plus de détails à ce sujet.

Si vous annulez votre entente, vous pourriez devoir payer des frais d’annulation. Avant de conclure une entente avec un fournisseur de services, prenez connaissance de ces frais. Ils sont différents selon que le fournisseur vous a donné ou non un rabais sur le prix de vente d’un bien nécessaire à l’utilisation des services de téléphonie. Ce bien peut être, notamment, un téléphone ou un modem pour la téléphonie IP. Vous pouvez consulter les pages :

Haut de la page

Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.