Les commerçants doivent indiquer le prix de vente sur chacun des produits offerts dans leur magasin.

Pour s’exempter de cette obligation, ils doivent notamment indiquer le prix sur la tablette ou près du produit, et utiliser un lecteur optique.

Exceptions concernant l’affichage des prix

La loi prévoit des exceptions quant à l’affichage des prix. Les commerçants doivent indiquer le prix de façon claire et lisible près des produits qui font partie des exceptions. Il s’agit notamment :

  • des biens non emballés dont le prix est établi en fonction d’une unité de mesure (par exemple, des fruits vendus au kilo);
  • des aliments qui ne sont pas emballés avant la vente (par exemple, un melon à 2 $);
  • des aliments congelés;
  • des produits vendus à 0,60 $ ou moins;
  • des articles vendus dans un distributeur automatique.

La page Règles d’étiquetage et d’indication des prix présente la liste complète des biens qui font partie des exceptions.

Dénonciation

Vous constatez qu’un commerçant n’indique pas ses prix ou qu’il les indique mal? Vous pouvez le dénoncer auprès de l’Office de la protection du consommateur. La page Nous joindre présente nos coordonnées.


Dernière modification : 24 novembre 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.