Actualités, Communiqués de presse, Activités de l'Office

21 juin 2018

Programme de soutien financier aux activités d’éducation financière et de consultation budgétaire

Aider les consommateurs aux prises avec des problèmes de crédit et d’endettement

Saguenay, le 21 juin 2018 –

Une nouvelle initiative visant à soutenir les organismes de protection des consommateurs voit le jour. Il s’agit du Programme de soutien financier aux activités d’éducation financière et de consultation budgétaire, mis sur pied par l’Office de la protection du consommateur. Ce programme prévoit une aide de quelque 2 millions de dollars sur cinq ans aux associations de consommateurs présentes dans 15 régions du Québec.

Ces organismes reçoivent annuellement plus de 20 000 personnes en consultation budgétaire et dans des ateliers d’éducation financière. Cette somme additionnelle leur permettra de rencontrer davantage de consommateurs aux prises avec des problèmes d’endettement.

C’est la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Mme Lise Thériault, qui en a fait l’annonce ce matin à Saguenay. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la présidente de l’Office de la protection du consommateur, Mme Ginette Galarneau.

Citations :

« Pour protéger les consommateurs, le gouvernement a la responsabilité de continuer à resserrer les règles sur le crédit. Des actions de sensibilisation doivent également être réalisées pour que les consommateurs trouvent des solutions à leurs problèmes budgétaires. C’est ce que vise ce nouveau programme, qui rejoint aussi à plusieurs égards les objectifs du gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Je suis donc très heureuse aujourd’hui de lancer officiellement cette initiative porteuse. »

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Les organismes de protection du consommateur sont les partenaires naturels de l’Office. Ils connaissent bien les réalités du terrain et entretiennent un lien de proximité avec leurs communautés. En soutenant financièrement leurs projets d’éducation financière et de consultation budgétaire, ce nouveau programme contribuera de façon très concrète au mandat d’information et d’éducation confié à l’Office. »

Ginette Galarneau, présidente de l’Office de la protection du consommateur

Faits saillants :

  • Les projets admissibles doivent viser à offrir au consommateur un soutien personnalisé adapté à son profil et à ses besoins, tels que :

    • des services de consultation s’inscrivant dans un contexte de relation d’aide;
    • des services d’un conseiller budgétaire;
    • des activités de groupe prenant la forme d’ateliers, de cours ou de rencontres d’information visant l’acquisition de connaissances liées au crédit, au budget, aux solutions à l’endettement ou à tout autre thème qui peut avoir une influence sur la situation financière.

  • Ces projets doivent permettre au consommateur :

    • de cerner et de prendre en compte les principales causes des difficultés et des problématiques vécues;
    • d’avoir un éclairage sur cette situation et de se voir exposer des pistes de solution parmi lesquelles il pourra lui-même choisir;
    • de renforcer son autonomie relativement à sa démarche de recherche de solutions.

  • L’aide financière accordée annuellement aux organismes pourra atteindre 80 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 11 500 $.