Actualités

Tous les »

Toutes les nouvelles

30 janvier 2020

Coronavirus : avis aux voyageurs

Les voyageurs qui ont acheté leur billet d’avion ou d’autres services touristiques d’un agent de voyages titulaire d’un permis du Québec pourraient bénéficier de la protection du Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV). Ce fonds, administré par l’Office, pourrait rembourser les services touristiques qui ont été payés, mais qui ne seront pas utilisés en raison de l’avertissement informant les voyageurs d’éviter tout voyage non essentiel en Chine, publié par le gouvernement du Canada. Le FICAV pourrait également indemniser un client contraint de prolonger son séjour en Chine en raison d’une interdiction de voyager imposée par les autorités chinoises.

En dehors des restrictions formelles de voyager imposées par les autorités ou des avis officiels du gouvernement canadien d’éviter tout voyage non essentiel vers une destination donnée, la loi ne comporte pas de disposition permettant à un voyageur d’exiger le remboursement d’un voyage qu’il a décidé d’annuler simplement parce qu’il craint la contagion. Les clients devraient vérifier auprès de leurs fournisseurs quels arrangements sont possibles dans les circonstances et, s’ils doivent finalement faire leur voyage, bien respecter les consignes des autorités sanitaires.  

Pour en savoir davantage, les voyageurs sont invités à communiquer avec leur agent de voyages ou avec l’Office de la protection du consommateur.

La protection du FICAV : indispensable!

Le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages (FICAV) est une protection financière gratuite dont les voyageurs bénéficient automatiquement lorsqu’ils font affaire avec une agence de voyages titulaire d’un permis de l’OPC, que cette agence ait pignon sur rue ou qu’elle propose ses services sur le Web.

Si vous faites votre achat directement auprès d’un fournisseur (transporteur aérien, hôtelier, etc.) ou auprès d’une agence située à l’extérieur du Québec qui ne détient pas le permis de l’OPC, vous ne pourrez pas bénéficier des protections du FICAV.

Consultez le site Web du FICAV pour en savoir davantage.

Toutes les actualités »

À noter que les articles et communiqués de presse publiés dans le site Web de l’Office sont retirés 3 ans après la date de leur diffusion.

Des consommateurs avertis et des commerçants responsables pour un marché plus équilibré