Tentez d’abord de négocier directement avec le commerçant pour régler votre problème. L’Office de la protection du consommateur vous recommande de suivre ces 6 étapes pour faciliter vos démarches.

1. Précisez votre problème

  • Rassemblez tous les documents pertinents que vous possédez concernant votre problème (facture, contrat, lettre, etc.).
  • Relisez le contrat, la garantie, la publicité, le mode d’emploi, etc. Vérifiez, par exemple, si vous avez suivi toutes les étapes dans l’installation du produit.
  • Définissez précisément votre problème lié au bien acheté ou au service obtenu. Notez, pour vous-même, en quoi le produit est défectueux, ou en quoi le service n’est pas conforme à vos attentes.

Dans certains cas, un spécialiste du domaine en cause peut vous aider à définir clairement la nature du problème. Son opinion pourrait servir d’argument et de preuve dans les étapes suivantes.

2. Documentez votre problème

  • Classez tous les documents que vous avez rassemblés, du plus ancien au plus récent, et conservez-les dans un dossier.
  • Ajoutez dans ce dossier une note qui décrit tout ce qui s’est produit depuis l’achat.

3. Déterminez une solution possible

Réfléchissez à une solution satisfaisante et réaliste à votre problème. Cela peut être une réparation, un échange, un remboursement total ou partiel, une reprise des travaux, etc.

4. Choisissez avec qui négocier

  • Déterminez qui peut régler votre problème (gérant du magasin, gérant du service à la clientèle, propriétaire, etc.).
  • Prenez un rendez-vous pour négocier en personne et insistez pour rencontrer la bonne personne.
  • Notez le nom et le titre des personnes que vous rencontrerez, ainsi que la date et l’heure de la rencontre.
  • Prévoyez vous faire accompagner par un témoin.

5. Négociez une entente

  • Exposez clairement et de façon concise votre problème et ce que vous souhaitez pour régler la situation.
  • Ramenez toujours la discussion sur votre problème et les solutions possibles.
  • Laissez le commerçant soumettre ses propositions. Recevez les avec un esprit ouvert et évaluez-les une à une.
  • Si la négociation bloque, envisagez la possibilité de faire des concessions ou de prendre un moment de réflexion.
  • Faites un résumé de l’entretien que vous avez eu et des résultats obtenus. Vous pourriez en avoir besoin si vous n’obtenez pas ce que vous souhaitez de la part du commerçant.

Lors de votre négociation, vous pouvez indiquer au commerçant que vous avez consulté l’Office de la protection du consommateur, une association de consommateurs ou un avocat. N’en mentionnez pas plus. Ne faites pas dire à ces personnes-ressources des choses qu’elles n’ont pas dites. Cela pourrait nuire à votre cause.

6. Faites une mise en demeure

Si votre négociation échoue, vous pouvez faire une mise en demeure.

Haut de la page

Vous recommandez cette page :http://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/regler-probleme/negocier-commercant/

Dernière modification : 22 mars 2017

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.