Si vous voulez louer une automobile, vous devriez d’abord :

  • préciser votre budget. Même s’il s’agit d’une auto louée, vous devez prévoir un budget pour l’entretien, l’achat de pneus d’hiver et les réparations liées à l’usure normale. Pensez également au coût des assurances et à la consommation de carburant de l’auto;
  • déterminer le type de véhicule qui répond à vos besoins;
  • connaître les marques d’automobiles considérées comme de bons choix. Pour ce faire, vous pouvez consulter des magazines, des guides ou des organismes spécialisés. Vous pouvez par exemple obtenir de l’information auprès des Éditions Protégez-Vous ou de l’Association pour la protection des automobilistes;

L’Office de la protection du consommateur ne teste pas de produits. Nous ne pouvons pas vous faire de recommandations sur une marque ou un modèle d’automobile à acheter.

Louer une auto neuve

La location à long terme d’une automobile permet d’obtenir un paiement mensuel souvent moins élevé que celui d’une automobile financée au moyen d’un contrat de crédit. La location offre donc une meilleure accessibilité, mais à un coût total généralement plus élevé.

Demandez-vous si vous faites une bonne affaire, par exemple, en déboursant 16 000 $ sur 4 ans, puis en payant encore 11 500 $ pour devenir le propriétaire d’une automobile qui vaut 25 000 $ à l’achat.

Louer une auto d’occasion

Vous envisagez de louer à long terme une automobile d’occasion? Évaluez si c’est réellement un bon choix. Il pourrait être plus avantageux d’acheter une automobile de moindre valeur. Calculez la somme totale que vous devrez débourser pour profiter de l’automobile pendant la durée du contrat.

Haut de la page

Vous recommandez cette page :http://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/bien-service/vehicule/auto-location/conseil/evaluer-besoins/

Dernière modification : 28 juin 2016

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Nous vous invitons à nous téléphoner.

L'information présentée dans cette page a été vulgarisée pour en favoriser la compréhension. Elle ne remplace pas les textes des lois et des règlements.